By Docteur Fréderic Bassi & Maître Sébastien Pradeau – Jan 9, 2017

Selon le Code de la Santé Publique, le Pharmacien responsable « organise et surveille » toutes les activités pharmaceutiques de l’entreprise, et, pour lui permettre d’effectuer ses missions avec l’indépendance et l’autorité nécessaire, le Code prévoit également qu’il participe à la Direction et soit un mandataire social. Ces dispositions, spécifiquement françaises, ne sont pas toujours comprises et appliquées ; pour cette raison, l’ANSM et le CNOP ont adressé il y a quelques mois un courrier aux dirigeants des entreprises pour leur rappeler ces règles et leur justification.

Lien rapide:
Les raisons du courrier Ordre/ANSM aux laboratoires (01:05)
Les manquements et injonctions : principaux griefs (02:06)
Impact de ce courrier dans les Laboratoires (02:47)
Qu’ont fait les PR de ce courrier dans leurs organisations ? (04:20)
Conseils pour positionner le PR dans son Laboratoire (05:23)
Visage des PRs en France : expérience & maturité requise (06:33)
Preuves élémentaire de cette place (08:20)